Planter le kiwi : plantation, entretien et taille

Le kiwi, fruit exotique originaire de Chine, est devenu très populaire dans nos jardins grâce à sa saveur sucrée et ses nombreux bienfaits pour la santé. En suivant nos conseils, vous découvrirez comment planter, entretenir et tailler les arbres à kiwis, ou actinidia, pour obtenir une récolte généreuse.

Comment planter le kiwi ?

La plantation du kiwi est une étape cruciale pour assurer une bonne croissance de l’arbre et une récolte fructueuse. Commencez par choisir un plant de kiwi en bonne santé, avec des racines bien développées. Préparez un trou de plantation d’environ 60 cm de profondeur et de largeur, en mélangeant la terre avec du compost ou du fumier bien décomposé pour enrichir le sol. Placez le plant de kiwi dans le trou, en veillant à ce que le collet, c’est-à-dire la partie où les racines rejoignent la tige, reste au niveau du sol. Recouvrez ensuite les racines de terre, tassez légèrement et arrosez abondamment.

Il est important de prévoir un support solide pour votre arbre à kiwis, car il est grimpant et peut atteindre une hauteur de 6 à 8 mètres. Vous pouvez opter pour un treillis, une pergola ou un mur pour aider l’actinidia à s’accrocher et grimper. Veillez à laisser suffisamment d’espace entre les plants, environ 4 mètres pour favoriser une bonne circulation de l’air et éviter la propagation des maladies.

Quand planter le kiwi ?

La meilleure période pour planter le kiwi est l’automne, de préférence entre octobre et novembre. Cette saison offre des conditions favorables pour la reprise des plants et permet aux racines de bien s’établir avant l’hiver. Cependant, si vous habitez dans une région où les hivers sont doux, vous pouvez également planter le kiwi au début du printemps, entre mars et avril.

Il est essentiel d’éviter de planter le kiwi en période de gel, car les racines peuvent être endommagées par le froid. Si vous devez planter le kiwi en hiver, protégez le plant avec un paillage épais et attendez que les températures remontent avant de procéder à la plantation.

Où planter le kiwi ?

Le sol idéal pour les kiwis

Le kiwi apprécie les sols riches en matières organiques, bien drainés et légèrement acides, avec un pH compris entre 5,5 et 6,5. Évitez les sols compacts, argileux ou calcaires, car ils peuvent provoquer des problèmes de drainage et nuire à la croissance de l’arbre. Si votre sol est trop alcalin, vous pouvez l’amender avec de la tourbe, du compost ou du fumier, ainsi que des écorces de pin broyées pour augmenter l’acidité.

La profondeur du sol est également importante pour la culture du kiwi, car les racines peuvent s’étendre jusqu’à 1 mètre de profondeur. Assurez-vous que le sol est suffisamment profond et meuble pour permettre un bon enracinement et une croissance optimale de l’arbre.

L’exposition nécessaire pour cultiver le kiwi

Le kiwi a besoin d’un emplacement ensoleillé et abrité du vent pour bien se développer. L’exposition au soleil favorise la production de fruits et leur mûrissement, tandis que la protection contre les vents violents limite les risques de dégâts sur les branches et les feuilles. Si possible, choisissez un emplacement orienté sud ou sud-ouest pour maximiser l’ensoleillement.

Il est également important de tenir compte de la proximité d’autres arbres ou bâtiments, car ils peuvent créer de l’ombre et réduire la quantité de soleil dont bénéficie le kiwi. De plus, les arbres à kiwis sont sensibles aux gelées tardives au printemps, qui peuvent endommager les jeunes pousses et les fleurs. Veillez donc à planter votre actinidia dans un endroit où les risques de gelées printanières sont limités.

Bien entretenir son arbre à kiwis ou actinidia

L’entretien du kiwi est relativement simple et se résume principalement à l’arrosage, la fertilisation et la protection contre les maladies. Les kiwis ont besoin d’un arrosage régulier, surtout en période de sécheresse, pour maintenir un sol humide mais pas détrempé. Veillez à ne pas trop arroser, car un excès d’eau peut provoquer des problèmes de pourriture des racines.

Les arbres à kiwis apprécient les apports en matières organiques pour rester vigoureux et produire de nombreux fruits. Vous pouvez épandre du compost ou du fumier bien décomposé au pied de l’arbre au printemps et à l’automne, ainsi que des engrais spécifiques pour kiwi, riches en potassium et en phosphore, pour favoriser la fructification. Enfin, surveillez l’apparition de maladies, comme l’oïdium ou la pourriture grise, et traitez rapidement avec des fongicides adaptés si nécessaire.

Tailler son arbre à kiwis

La taille du kiwi est une étape importante pour assurer une bonne production de fruits et maintenir la santé de l’arbre. Elle permet également de faciliter la récolte et d’éviter que les branches ne s’entremêlent. La taille s’effectue généralement en hiver, entre décembre et février, lorsque l’arbre est en dormance. Toutefois, si vous habitez dans une région où les hivers sont très froids, attendez le début du printemps pour tailler.

Pour tailler correctement votre arbre à kiwis, commencez par supprimer les branches mortes, abîmées ou mal orientées. Éclaircissez ensuite le centre de l’arbre en coupant les branches qui se croisent ou qui poussent vers l’intérieur. Enfin, taillez les branches fructifères pour favoriser la production de fruits. Les kiwis poussent sur les rameaux de l’année précédente, il est donc important de ne pas tailler trop sévèrement pour ne pas compromettre la récolte suivante.

Les différentes variétés de kiwis à cultiver dans son jardin

Il existe plusieurs variétés de kiwis adaptées à la culture dans nos jardins, offrant une diversité de saveurs, de couleurs et de tailles de fruits. Parmi les plus populaires, on trouve :

  • Kiwi ‘Hayward’ : cette variété est la plus répandue en raison de sa productivité et de la qualité de ses fruits, qui sont gros, sucrés et parfumés.
  • Kiwi ‘Bruno’ : cette variété produit des fruits de taille moyenne, avec une chair ferme et une saveur légèrement acidulée.
  • Kiwi ‘Tomuri’ : cette variété mâle est souvent utilisée comme pollinisateur pour les variétés femelles, car elle produit de nombreuses fleurs.
  • Actinidia arguta : cette espèce, également appelée kiwi à chair verte, produit des fruits plus petits et plus sucrés que les kiwis traditionnels, avec une peau lisse et comestible.

Il est important de noter que les arbres à kiwis sont généralement dioïques, c’est-à-dire qu’ils portent des fleurs mâles et femelles sur des plants distincts. Pour obtenir une bonne pollinisation et une récolte abondante, il est donc nécessaire de planter au moins un plant mâle pour chaque 3 à 5 plants femelles.

En suivant ces conseils, vous serez en mesure de cultiver avec succès des kiwis dans votre jardin, pour profiter de leurs bienfaits et de leur délicieuse saveur. N’hésitez pas à expérimenter avec différentes variétés pour découvrir celle qui vous convient le mieux et qui s’adapte le mieux à votre climat et à votre sol.