Quand et comment récolter les myrtilles ?

Les myrtilles sont de délicieux petits fruits qui poussent sur des arbustes appelés myrtilliers. Appréciées pour leur saveur légèrement acidulée et leur richesse en vitamines, ces baies sont utilisées dans diverses préparations culinaires, comme les confitures, les tartes ou encore les jus. La récolte des myrtilles est une étape importante dans la production de ces précieux fruits. Dans cet article, nous vous présentons tout ce qu’il faut savoir sur cette opération, ainsi que les astuces pour réaliser une récolte efficace et de qualité.

Quand récolter les myrtilles ?

La période de récolte des myrtilles varie selon les variétés et les régions. En règle générale, elle se situe entre juin et septembre. Les premières à être récoltées sont les variétés précoces, suivies par les tardives. La saisonnalité peut également être influencée par les conditions climatiques de l’année. Pour obtenir des fruits de bonne qualité, il est essentiel de les cueillir lorsqu’ils sont bien mûrs. Une myrtille mûre présente une couleur bleue foncée-uniforme et se détache facilement de la tige sans effort.

Comment récolter les myrtilles ?

Il existe plusieurs méthodes pour récolter les myrtilles :

  • La cueillette manuelle : cette méthode consiste à prélever les fruits un par un, en les pinçant délicatement entre le pouce et l’index. Pour éviter d’endommager les baies, veillez à ce que vos mains soient bien propres et sèches.
  • Le peigne à myrtilles : cet outil permet de récolter plusieurs fruits en même temps, en passant le peigne sous les grappes de baies et en tirant doucement. Il facilite la tâche, notamment pour les grandes surfaces.
  • L’utilisation de machines spécifiques comme la récolteuse Karen : conçue pour garantir une récolte efficace et de qualité, cette machine fonctionne avec un système de vibrations qui détache les myrtilles sans les endommager.

Les fruits récoltés sont ensuite triés et emballés pour être commercialisés.

Récolte manuelle vs mécanique

Si la cueillette manuelle est plus douce pour les fruits, elle est également plus longue et demande beaucoup de patience. La récolte mécanique permet quant à elle de gagner du temps et des efforts. Les machines spécifiques, comme la récolteuse Karen, ont été développées pour assurer une récolte optimale, tout en préservant au mieux la qualité des baies. Elles s’avèrent particulièrement intéressantes pour les professionnels ou les amateurs disposant d’une importante surface de plantation.

Triage et conservation des myrtilles

Une fois récoltées, les myrtilles doivent être soumises à un tri minutieux. Cette étape permet d’éliminer les fruits abîmés ou encore verts, ainsi que d’autres éléments indésirables (feuilles, brindilles…). Le tri peut être réalisé manuellement ou à l’aide de machines spécifiques.

Quant à la conservation des myrtilles, il est conseillé de les placer rapidement dans un récipient hermétique et de les stocker au réfrigérateur. Les baies peuvent se conserver ainsi pendant quelques jours. Pour une conservation plus longue, elles peuvent être congelées ou utilisées dans diverses préparations culinaires (confitures, tartes…).

Bien choisir ses variétés pour une récolte optimale

Afin de bénéficier d’une récolte efficace et de qualité, il est primordial de bien choisir les variétés de myrtilliers. Voici quelques critères à prendre en compte :

  • Adapter la variété au climat local : certaines variétés supportent mieux le froid, tandis que d’autres ont besoin de chaleur pour se développer correctement. Il est donc nécessaire de choisir un myrtillier adapté à votre région.
  • Tenir compte de l’encombrement : selon les espèces, les myrtilliers peuvent atteindre différentes hauteurs et largeurs. Il est important de bien anticiper l’espace requis par chaque plante pour assurer un bon développement des fruits.
  • Privilégier les variétés auto-fertiles : ces myrtilliers n’ont pas besoin d’un autre pied à proximité pour être pollinisées et produire des fruits. Elles permettent ainsi de gagner du temps et de l’espace.
  • Opter pour des variétés précoces ou tardives selon vos besoins : les variétés précoces offriront une récolte plus précoce, tandis que les tardives pourront être cueillies plus tard en saison.

Variété et qualités gustatives

Il est également important de considérer la qualité gustative des myrtilles lors du choix des variétés à cultiver. Chaque espèce présente ses propres caractéristiques en termes de saveur, de texture et de taille – autant d’éléments à prendre en compte pour soigner sa _egustation_ !